Le premier constructeur automobile européen Volkswagen, a enregistré aujourd’hui sa plus forte baisse depuis novembre 2009 (19.8%).

Cette baisse est du au fait que Volkswagen est accusé d’avoir contourné des données sur les émissions polluantes de ses voitures pour le marché américain. Le groupe allemand a reconnu vendredi dernier avoir falsifié des données sur les normes anti-pollution.

En plein salon de Francfort, l’agence américaine de protection de l’environnement et l’Etat de Californie accuse le constructeur allemand d’avoir installé un logiciel (entre l’année 2009 à 2015), qui permet de contourner les données de pollution de 500.000 voitures notamment les modèles diesel VW et Audi. Volkswagen est menacé d’une amende qui peut atteindre 18 milliards de dollars (15,8 milliards d’euros).

Cette affaire a eu des dommages collatéraux sur plusieurs autres marques. A Paris, Renault chute de (4,8%), PSA (-4,1%), Valeo (-3,3%) et Michelin (-2,7%).

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *